Pas de commentaire

DEVCOM de Nantes, retour sur l’évênement.

Logo du DEVCOM de Nantes

Nous sommes arrivés vers 9H30, petit tour des lieux, stands, salles de conférences, et c’est tout… Nous pensions qu’il y aurait plus d’annonceurs, et surtout une plus grande diversité d’annonceurs.

Beaucoup de professionnels du web (Intuity, Mediaveille, OuestOnline, dolist.net, CyberCité…) mais aussi des écoles, des assurances…

Nous avons suivi plusieurs conférences, sur le webmarketing, le référencement,…

Voici un petit résumé d’une des conférences auxquelles nous avons assistés sur les tendances majeures pour doper l’efficacité de vos e-mailing. Animé par Jean-Paul Lieux (directeur associé de dolist.net)

Ce qu’il en ressort :

90% des messages ouverts le sont dans les 72H, l’e-mailing est un moyen de communication rapide.

Pourquoi utiliser l’e-mail ?

  • 55% des e-mails génèrent des revenus (surtout aux USA)
  • 19% renforcent la marque.
  • 10% fidélise le client.
  • 8,5% permettent de réveiller les clients inactifs.

L’e-mail est le Marketing Directe moderne

78% des internautes déclarent acheter après la réception d’un e-mail, 39% souvent, 38,8% rarement.

Les lecteurs d’e-mails on un panier d’achat 40% supérieur aux non lecteurs.

Les raisons d’ouverture des messages :

  • Intérêt pour le sujet : 87,5%
  • Connaissance de l’expéditeur : 83,5%
  • Déjà client de la marque : 85%
  • Promotion dans l’objet de l’e-mail : 63,4%

Les principaux facteurs de clic dans un e-mail (étude de décembre 2006):

  • Offre adaptée : 91,4%
  • Recherche d’infos dans le domaine : 89,7%
  • Présence d’un produit connu : 76,9%
  • Possibilité de gagner des cadeaux : 76,9%
  • Attractivité graphique et personnalisation : 41,4% (tout dépend des gouts de l’internaute…)

Les Avantage de l’e-mailing :

  • Taux de pénétration d’environ 50%.
  • Proximité avec les consommateurs en ligne.
  • Capacité de collecte d’infos (comportementales) sur les prospects et clients.
  • Performances mesurables.
  • Faible coût par contact<.

Les inconvénients :

  • SPAM.
  • Qualité de la base douteuse.
  • Délivrabilité.
  • Gestion technique.

De multiples autres sujets concernant l’e-mailing ont été abordés, parrainage, désabonnement, législation…

Conclusion :

Pour réussir une campagne d’e-mailing, il faut être identifiable, personnaliser le mail, se doter de bonnes bases de données et travailler le contenu.

Le salon était quand même un peu petit (3ème édition, on comprend), mais surtout il aurait fallut une connexion wifi!!!!

Leave a Reply