Un commentaire

Les vidéos interactive de plus en plus utilisées par les entreprises

Qu’est ce qu’une vidéo interactive ?

C’est une vidéo qui offre la possibilité aux internautes d’agir sur le déroulement de l’action. Plus concrètement, c’est une vidéo qui vous donne un choix à un moment précis et qui vous permettra donc de découvrir la suite de l’histoire.

Par exemple, la dernière vidéo pour la promotion du Parc Asterix pour la période d’Halloween :

.

Cette vidéo comprend plusieurs « Call to action » c’est à dire qu’a divers moment vous devrez cliquer pour sélectionner un choix d’action, celà peut être tout et n’importe quoi en fonction du scénario.

Bien évidemment suivant le choix que vous réaliser, le scénario proposé est différent et si vous n’avez pas fait le bon choix vous pouvez recommencer !

Ce principe rappel beaucoup celui des livres dont vous êtes le héros, ces bouquins ou en fonction des choix que vous réalisez l’auteur vous propose un scénario.

Quel intérêt pour les entreprises ?

La réponse est évidente, l’impact sur l’utilisateur est bien plus important qu’une vidéo traditionnelle car l’internaute participe au déroulement du film, il interagi avec la marque et ce genre de vidéo étant assez récent elles font souvent le Buzz.

Le Parc Asterix l’a bien compris et propose cette année une nouvelle vidéo interactive : Le Parc 2.

Vous devrez aider une fille poursuivit par un tueur à s’échapper du parc, cette vidéo joue évidement sur les sensation forte : peur et humour. L’objectif est de marquer les esprits afin de séduire un maximum de jeunes à aller visiter le parc. De loin une des meilleure façon de promouvoir le Parc.

Pour en savoir + : http://www.parcasterix.fr/peur-sur-le-parc-asterix

Share

Un commentaire

  • Osko Production 12 Nov

    De spectateur à acteur, terminé l’époque où le consommateur n’était qu’un simple observateur passif des messages publicitaires. Il faut maintenant le divertir et surtout le faire participer pour assurer le buzz. Un seul mot d’ordre: CRÉATIVITÉ !

Leave a Reply