Pas de commentaire

L’importance de la vidéo dans sa stratégie digitale en 2017

La vidéo : est-elle la grande tendance de l’année 2017 en matière de stratégie marketing ? De nombreux experts le pensent à l’heure où les consommateurs, et plus particulièrement les Digital Natives âgés de 18 à 35 ans, passent des dizaines d’heures à visionner des contenus vidéo en ligne de tous types. Plus précisément, chaque mois, un internaute moyen passe presque 17 minutes à regarder des vidéos publicitaires. Ce phénomène doit aujourd’hui être pris en compte dans votre stratégie de communication et s’inviter au plus vite sur votre site web.

Stratégie Digitale Vidéo

Source : Flickr

L’essor de la vidéo en 2017.

L’avènement de l’internet haut débit en France et notamment le développement de la 4G sur mobile ont permis aux contenus vidéo de se développer à grande échelle ces derniers mois. Selon une récente étude réalisée par l’institut Médiamétrie, en mars 2017, 34,3 millions d’individus ont regardé au moins une vidéo sur un ordinateur, soit plus d’1 personne sur 2 (55%), avec des contenus variant selon l’âge des vidéonautes.

Auprès de la cible des 18-35 ans, la tendance est encore plus forte avec une influence directement remarquée sur leur comportement d’achat. Concrètement, à ce jour, sachez que les shoppers faisant partie de la désormais célèbre génération Y sont 264% plus enclins à partager des vidéos de produits pendant qu’ils achètent en ligne, mais aussi qu’ils sont 146% plus enclins que les autres générations de consommateurs à visionner des vidéos sur les sites de retailers pendant une session d’achat. Ces quelques chiffres devraient pouvoir vous convaincre d’intégrer la vidéo dans votre stratégie digitale, afin de suivre la grande tendance de l’année. Mais encore faut-il bien s’y prendre !

Les intérêts de promouvoir votre site par la vidéo.

Indéniablement, aujourd’hui, avec ses taux d’engagement et de partage impressionnants, la vidéo fait partie de ces outils qui font rêver la plupart des marques. Pour autant, peu d’entre elles ont osé se lancer, souvent à cause d’un investissement de départ qui, entre l’achat de matériel et un manque d’expertise, peut aisément refroidir. Seulement voilà, en 2017, c’est prouvé, l’ajout de vidéos sur les sites de vente en ligne accélère les ventes, en améliorant notamment la compréhension de votre produit ou service de 74%. La vidéo permet en effet de transmettre des informations et des émotions d’une manière dont les imprimés et les images ne peuvent le faire. Alors que les consommateurs ne peuvent pas sentir, toucher ou essayer les produits qui sont en vente sur un site, le contenu vidéo constitue un excellent moyen de créer une proximité entre ce que votre marque propose et le public qui souhaite se renseigner avant d’acheter. Ainsi, 90% des consommateurs reconnaissent que voir une vidéo est utile dans le processus de décision d’achat.

Au-delà d’apporter une valeur ajoutée de taille aux contenus déjà présents sur le site de votre marque, les vidéos peuvent également aider à rendre uniques les pages d’un site et lui permettre de se distinguer plus efficacement de la concurrence, à l’heure où, trop souvent, la description et les images des produits et des services sont similaires d’un vendeur en ligne à l’autre.

Par ailleurs, il est important de savoir qu’à ce jour, le positionnement dans les moteurs de recherche est amélioré par l’utilisation de vidéos. Pour garantir l’optimisation de vos vidéos en matière de SEO, vérifiez que les métadonnées de la vidéo sont propres et ordonnées. « Les moteurs de référencement recherche pourront ensuite indexer votre page correctement et votre site obtiendra un meilleur rang, augmentant ainsi le trafic organique », explique le site Productsup. De façon générale, sachez que le nombre de vues, de commentaires, de likes et de partages de la vidéo sont analysés par Google, ainsi que son titre, sa description, sans oublier le nombre de backlinks ou encore le nombre d’incoming links présents.

Source : Wikimedia

Le phénomène du live.

Miser sur la vidéo pour donner un nouvel élan à un site de e-commerce, c’est une bonne idée. Mais encore faut-il savoir sur quel format miser. En la matière, la sensation de cette année 2017, c’est incontestablement le livestream, qui permet une forte interaction avec vos cibles, qui peuvent intervenir en direct, commenter et poser des questions. Clairement, le live constitue aujourd’hui un excellent moyen d’augmenter sa viralité puisqu’à ce jour, 60% des consommateurs regarderaient des contenus vidéo en direct au moins une fois par semaine.

Plusieurs genres de contenus live profitent d’un grand potentiel de partages et de vues sur le web digital. Concrètement, vous pouvez miser sur le live pour permettre à vos abonnés de vivre un évènement en direct ou de pénétrer dans ses coulisses, tout comme vous pouvez simplement décider de proposer une offre exclusive ou une vente flash aux clients qui suivraient votre contenu vidéo en direct. Sans oublier la classique session de questions-réponses, indémodable et indéniablement redoutable.

Si les réseaux sociaux constituent le terrain de prédilection des contenus live, grâce à leurs options de partage facilitées, sachez-le, la vidéo live a également sa place directement sur les sites d’e-commerce, qui sont plusieurs à avoir déjà cerné son enjeu de taille, en lui accordant une grande visibilité au travers d’une section dédiée sur leur plateforme. C’est par exemple le cas de PokerStars, qui permet de suivre les plus grandes compétitions nationales et internationales du moment, comme si l’internaute était directement sur place, ou encore de Benefit, qui propose une émission live baptisée « Tipsy Tricks », donnant rendez-vous aux internautes chaque jeudi après-midi en misant sur des tutoriels beauté et en livrant ses conseils sur les sujets plébiscités en live par les internautes. Dans les deux cas, l’internaute est au cœur du programme. Tous les secteurs de la consommation sont concernés : le Metropolitan Museum of Art en est l’exemple emblématique. En effet, le musée mondialement réputé s’est lancé dans l’aventure du live courant 2016 pour présenter, à l’aide de ses conférenciers, les dernières acquisitions du musée et ses nouvelles expositions.

A vous de miser sur le sujet et le terrain de votre choix. Seules règles à appliquer quoi qu’il arrive : bien tester sa caméra (et notamment le son) avant le lancement du live, miser sur la spontanéité et s’assurer de maîtriser son sujet sur le bout des doigts car il n’y a aucun filet pour vous rattraper !

Source : Wikimedia

Les autres tendances à appréhender.

Si vous ne vous sentez pas encore assez en confiance avec la vidéo live, rien ne vous empêche d’exploiter la grande tendance du moment d’une autre manière, en demandant par exemple à vos clients et à votre communauté de créer eux-mêmes leurs contenus vidéo. Ces derniers se doivent d’aider et de conseiller l’internaute en marge d’un achat et ils peuvent donc aisément prendre la forme de témoignages clients, qui se démarquent par leur authenticité tout en étant garant de la fiabilité de votre site.

Parmi les autres formes de vidéos en grande forme cette année selon AOL, on retrouve le programmatique vidéo, avec 42% des annonceurs interrogés par la firme qui prévoient d’augmenter leur budget programmatique de 1 à 25%, tandis que 17% des annonceurs comptent l’accroître de 26 à 50%. Enfin, la réalité virtuelle pourrait bien représenter le nouveau terrain de jeu préféré des marques dans les prochains mois, puisque 45% des consommateurs sondés expliquent avoir l’intention d’en regarder plus dans un avenir proche. Play, à vous de jouer !

Leave a Reply